Sri Lanka

Me voilà de retour sur le blog et de vacances !

C’est donc pour moi l’occasion de vous faire découvrir – ou redécouvrir – ce magnifique pays qu’est le Sri Lanka. J’en profite aussi pour m’excuser de ce looooooooong temps d’absence, mais parfois la « vraie vie », le travail, la famille, les amis nous rappelle à la réalité. Il est tellement difficile de séparer son temps, alors que le but même de ce blog est de l’unir. De me montrer moi, mes envies, mes doutes parfois, mes rêves, mes peines, mes joies… Bref, je suis de retour !

Donc le Sri Lanka.

C’était ma première en Asie donc j’étais complètement vierge d’image, d’odeur, d’à-priori, de ressenti, de couleur, de goût. J’avoue même que je n’étais pas allée voir volontairement des photos sur internet ou lire trop d’articles à ce sujet pour pouvoir le découvrir pleinement. Et franchement quelle surprise. Je ne suis pas déçue. J’en ai pris plein les yeux. Je ne suis pas sûre de trouver les mots justes pour décrire cette expérience. Je ne veux pas en faire trop non plus. Ce que je peux dire, c’est que j’ai adoré le Sri Lanka. J’ai adoré la culture, les gens -quoique certains soient étranges-, les goûts -à par le rice and curry local-, les couleurs éclatantes, la chaleur, les animaux, la plage, la verdure. C’est un pays qui explose sous nos yeux tant il est différent de ce qu’on voit quotidiennement. Peut être aurez-vous vous aussi ce sentiment en regardant les photos… En tout cas, c’est tout ce que je souhaite !

Voici notre parcours

IMG_3043

FullSizeRender-1    FullSizeRender-3

IMG_3039    IMG_3037


INFORMATIONS PRATIQUES

Hébergement :

//Negombo – hôtel Gomez place : il est situé un peu en recul de la rue passante et touristique, donc c’est très calme. La piscine est très agréable, et je trouve l’endroit très beau. La chambre était équipée d’une climatisation, et l’eau du mini-bar nous a été offerte. Petit plus non négligeable au Sri Lanka, ils acceptent le paiement par carte de crédit.

//Anuradhapura – City resort : pas grand chose à dire, si ce n’est qu’il n’était pas cher. Notre chambre était équipé d’une climatisation, et par contre il n’y avait pas d’eau chaude. Mais c’est très courant dans le pays. Sinon, ils proposent la location de vélo pour visiter les temples.

//Dambulla – Sun Daras : là on a un peu craqué et on a choisi un hôtel sympa avec piscine, parce que ça nous a manqué pendant 2 jours, surtout avec les chaleurs étouffantes ! On a été très bien accueillant, le personnel était vraiment adorable. La chambre était parfaite, propre et bien équipée. On a pu profiter de la piscine toute l’après-midi et les seules personnes que l’on a croisées étaient le personnel. On a dîné sur place, ils proposent un buffet et c’était très bon mais c’était un peu cher à notre goût.

// Kandy – Sun Ray : Franchement je crois qu’il fait parti des hôtels les plus nuls dans lesquels on a  dormi au Sri Lanka. D’extérieur, il parait propre et bien décoré, mais les chambres sont vraiment nulles. Pas d’eau chaude, pas d’accès wifi depuis la chambre, pas de fenêtre dans la salle de bain, et l’aspect des murs étaient vraiment négligé. C’est un très mauvais rapport qualité/prix.

// Nuwara Ellya – Kings Park Villa : on avait réservé un hôtel sur booking sauf qu’une fois arrivés à la gare de Nuwara Elyia le tuk-tuk nous apprend que c’est très loin (environ 1h). Du coup, on annule notre réservation, et il nous emmène dans une guesthouse dont il connait le propriétaire. On était fatigué et pas trop le courage de chercher ailleurs, et comme on arrive a négocier le prix, on décide de rester. Honnêtement, je ne le recommande pas particulièrement mais je ne le déconseille pas non plus. Sans plus.

//Ella –  : là encore, on a fait confiance un mec du coin pour la guesthouse. On avait pas prévu de dormir à Ella à la base, mais le train entre Nwara Eliya et Ella a mis 8h au lieu de 3 habituellement. Du coup, on a du trouvé un logement au dernier moment. Un tuk tuk est venu nous récupéré et il nous a emmené dans la forêt. En discutant, on apprend que c’est le propriétaire de la guesthouse. ça a été une super surprise. La guesthouse est constituée de 2 chambres et en plein forêt tropicale. Avec un temple à côté et les rails de train en contre bas. Il fallait d’ailleurs marcher le long des rails pour rejoindre la ville à 5-10 minutes à pieds. Il nous a offert le thé et nous a appris qu’au petit déjeuné on risquait d’être visité par des singes ! Super expérience.

//Tangalle – Sandy’s cabanas : Si vous aimez la nature cet endroit va vous plaire à coup sûr. Ce sont des cabanes en bois qui servent de chambre. Elles ne sont pas fermées donc vous entendez tous les animaux et vous vous levez et vous couchez avec le soleil. Il y a 2 ambiances : côté mer ou côté mangrove. Nous, nous étions côté mangrove. C’est complètement dépaysant, j’ai adoré l’expérience mais deux nuits pas plus. Après c’est trop fatigant. Ils proposent tous les soirs un buffet à volonté avec la possibilité de déguster du poisson frais ou poulet cuit au barbecue. Un délice !

//Unawatuna – The pavilions : notre coup de cœur ❤ du séjour. C’est une petite guesthouse composé de 3 chambres, situé dans la forêt un peu à l’écart de l’agitation de la plage. L’hôte, Shashi, a été adorable. Nous avons eu la chance d’être seul durant les 3 jours, donc on s’est senti comme chez un ami. C’était vraiment agréable. Et la guesthouse est vraiment jolie. On a pu louer un scooter donc pas de soucis pour les déplacements.

Nos coups de cœur (<3) :

//Le fish market de Negombo : c’est complétement dépaysant tant par les odeurs -âme sensible s’abstenir- que par la diversité des poissons proposé, l’infrastructure et les cris des locaux. Faites attention aux « faux guides » près à tout vous expliquer et vous réclamer de l’argent pour leur famille.

//Les grottes du Golden Temple à Dambulla : en fait, des temples bouddhistes vous en verrez tout le long de votre voyage : avec ou sans buddhas, avec ou sans dagobas (les dômes blancs ou dorés), avec ou sans autres divinités. Pas que ça ne soit pas intéressant, mais finalement quand on en a vu un ça suffit. Par contre ces grottes sont vraiment différentes. Je ne préfère pas en dire trop pour vous laissez les découvrir si un jour vous avez la chance d’y aller. En tout cas je vous le conseille fortement.

//Les plantations de thé : même si vous ne visitez pas une manufacture, le simple fait de se promener le long de ces paysages vaut le détour. La couleur verte est omniprésente. C’est spectaculaire. Vous aurez peut être la chance de voir les cueilleuses en action, c’est une image totalement dépaysante.

//La mangrove : je ne suis pas sûre que B. partagerait ce coup de cœur, mais moi j’adore ! On sent que ça regorge d’animaux en tout genre. Pas forcément effrayants. Les paysages sont complètement fous. Presque sortis d’une BD. Je pense qu’en définitive toutes les mangroves se ressemblent plus ou moins, donc ça n’est extraordinaire. Mais ça m’a plu. Un étrange mélange de curiosité et de peur.

//Les tortues d’Unawatuna : les 3 derniers jours nous avions prévu de les passer à se prélasser au soleil sur la sable. Et sans grande surprise, c’est ce que nous avons fait. Les plages d’Unawatuna sont magnifiques. L’eau est bien plus transparente et turquoise que ce que j’aurai pu imaginer. Et puis la grande surprise, ce fut les tortues. Les bords de mer sont fourrés de tortues. C’est impressionnant tellement il y en a, et en plus très proche de la plage. Nous n’avons pas fait de snorkling, mais je le recommande mille fois !

//Les noodles : le plat local est le rice and curry comme je vous le disais plus haut. Et je n’ai pas du tout -du tout !- accroché. Par contre, ils proposent aussi souvent des noodles. ça ressemble d’ailleurs plus à un wok. En tout cas c’est délicieux, j’en ai mangé tout le séjour.

//Le train : Toutes les personnes ayant visité le Sri Lanka et ayant pris le train vous le diront « c’est magnifique ». C’est une expérience tout à fait inédite. Les trains sont encore au charbon, ils sont bondés, c’est le transport le moins cher du pays, et ils sont très souvent en retard, en tout cas les trajets sont longs. Mais –parce qu’il y a un « mais »– vous aurez la chance d’admirer des paysages hors-normes. J’ai été surprise par les couleurs. Réellement. Et par l’immensité de la nature.

//Les tuk-tuks : bon là c’est très personnel, mais je trouve ces machines tellement drôles. J’adorerai pouvoir en avoir un à moi. Surtout, qu’ils adorent le tunning là-bas, et décorent leur tuktuk selon goût. Génial.

Me encanto Sevilla

12190788_10153685852094188_8807374569810355443_nDe retour depuis de longs mois d’absence pour vous parler de vacances… Vous parler de cette ville andalouse qui reflète l’art de vivre, le bonheur du partage : Séville.

Si un jour vous avez l’occasion de vous y rendre, et que vous décidiez de bouquiner des guides et carnets de voyage on vous parlera sûrement de joyaux architecturaux, de monuments historiques inscrits au patrimoine de l’humanité, ou encore d’un passé métissé tellement présent encore aujourd’hui dans la capitale andalouse.  Moi j’ai plutôt envie de vous parler de l’essence magique qui se dégage de cette ville. De l’odeur prenante des orangers dans la rue, des azulejos et mosaïques qui décorent quasiment tous les bâtiments de Séville, de la joie de ses habitants accoudés au bar avec un verre de sangria à la main, des enfants en uniforme qui se rendent à l’école, des berges verdoyantes du Guadalquivir, du son des guitares d’un groupe d’étudiants dans le barrio de Santa Cruz, de la folie de la vie nocturne autour de l’Alameda de hercules, de la multitude de bars, terrasses et tavernes qu’abritent la ville et de son ciel azul.

C’est une ville où il fait bon vivre pour de multiples raisons. Qui laisse aux visiteurs de passage la douce saveur de cet art de vivre andalou.

Sevilla, seville, andalousie, barrio Santa CruzRempart du Real Alcazar et se jasmins en fleurs. 

metropol parasol, séville, architectureLa Metropol parasol.

seville, sevilla, andalousieBarrio de Santa Cruz.

plaza del toro, arène, real Maestranza, sevillePlaza de Toros, la Real Maestranza de Sevilla.

12049125_10153685852349188_6893238217372155309_nBerges du Guadalquivir.

giralda, seville, minaretLa Giralda de nuit, cathédrale Santa Maria de Sede.

mercado de feria, seville, paella, tapasPaëlla du Mercado de Feria.

metropol parasol, séville, architectureVue de la Metropol Parasol.

12189143_10153684290369188_709058881151347139_nRed House Art & Food.

12106879_10153685852579188_3564725650282557807_nCanaux de la Plaza de Espana.

12038530_10153684817014188_6634555734141844828_n Pont de Isabel II, pour accéder au barrio de Triana.

IMG_1314Vue sur la Giralda illuminée, hôtel EME.

12046915_10153684817659188_293131364438352234_nStand au Mercado Gourmet Lonja de Barranco.

12190058_10153692424344188_2064184683329692958_nLes triplés ;).

IMG_1511Barrio de Santa Cruz.

IMG_1250Plaza de Espana, exposition universelle 1929.

IMG_1280Tore del oro.

IMG_1221

IMG_1220

IMG_1202

12193304_10153685852804188_7301319554142999966_n

12189518_10153684290224188_6036501097494518431_n


INFORMATIONS PRATIQUES

Hébergement :

// Cozy ATTIC with a great terrace !!, Airbnb : encore une fois, nous utilisons airbnb pour notre hébergement. Nous sommes vraiment fans de ce site <3. Par contre pour l’appartement nous apportons quelques bémols. En soit, il est super. Une grande terrasse où l’on peut même bronzer et déjeuner avec des amis. La salle de bain est grande et la cuisine pratique. Il est aussi très lumineux. Par contre, on a été vraiment déçu par l’accueil. On a du payer 20€ supplémentaires (en liquide bien évidemment), parce que nous sommes arrivés après 23h (23:10 exactement, Grrrrrrrr !). Ils mentionnaient internet comme équipement mais il n’a quasiment jamais fonctionné, et sinon au ralenti. il ne faut donc pas compter dessus. Et enfin le lit était dur comme de la pierre. En définitive, le rapport qualité/prix est mauvais, et c’est tellement loin de l’esprit airbnb d’après nous que nous ne le recommandons pas vraiment.

// Luz y vida, pleno centro de Sevilla, Airbnb : pour le deuxième appartement, nous avons choisi une location « chambre privée ». Donc chez l’habitant. C’était parfait. Patri, notre hôte, a été un super guide pour les sorties et restos. L’appartement était super situé et surtout la chambre était parfaite. Par contre, étant situé en plein centre, il y a le bruit de la rue qui va avec. donc si vous avez le sommeil léger il n’est pas vraiment recommandé. Mais personnellement, nous avons adoré notre séjour chez elle.

Restaurants et bars :

// Mercado de Feria, plaza Calderón de la Barca, s/n, 41002 Sevilla : Ce sont des halles avec les nombreux étals de poissons, de fruits et légumes, fleuristes etc. Mais il y a aussi un « espace restaurantion » comme ils disent. Vous allez au bar pour prendre un verre et des tickets si vous souhaitez manger quelques chose. Puis vous choisissez le plat qui vous plait. Tout ça pour 3.5€ (un tapa et une boisson). Oui, oui vous avez bien lu ! Et en plus c’est délicieux. J’avais vu l’adresse sur internet, et je savais que ça n’était pas loin des appartements que nous avions loués, mais finalement nous sommes tombés dessus par hasard. Et franchement quel heureux hasard. Alors ne faites pas comme nous, et prenez le temps de vous y rendre. Cet endroit est tellement typique. C’est génial, je le recommande 1000 fois !

// RedHouse Art & Food, C/ amor de dios, 7 , 41002 Sevilla : là encore c’était une adresse internet que j’avais vu avant de partir. Le lieu et la décoration ne sont pas vraiment typiques, mais nous adorons cette ambiance : grandes tables en bois, mobiliers dépareillés et chinés et des plantes vertes pour une tendance jungle. Et surtout les 2 mojitos étaient à 7€ ! Youhouh !

// La Fabrica, C/ Conde de Torrejón, 2, 41002 Sevilla : C’est une petit restaurant qui est à l’angle de deux rues et qui fait des tapas originaux et très bons. La déco est industrielle chic et le chef revisite des classiques. Donc la présentation est un peu plus soignée que celle que l’on voit d’habitudes et le goût reste divin. C’est aussi un peu plus cher mais ça reste raisonnable. Bonne adresse pour grignoter. si vous vous installez à l’intérieur vous aurez le plaisir de voir les cuistos préparer les tapas que vous allez déguster.

// El Tabanco de Sevilla, C/ Rosario, 15, 41002 Sevilla : Cette adresse c’est un peu la faim qui nous l’a indiquée. Une petite rue calme, à quelques mètres pourtant de la grande rue commerçante, un look qui nous plaisait. On est entré, et ça a matché ! De grands tonneaux de vins, et un grand bar ont suffit à nous convaincre. Le plat du jour était à 8€, parfait ! avec primer et segundo plato, plus un dessert et un verre de vin/soda/bière au choix. Nous n’avons pas très bien compris les plats qui étaient servis donc la serveuse a pris le temps de nous expliquer. c’était que des plats typiques. C’était très bon, et original, et surtout pas cher du tout !

// Mercado Lonja de Barranco, C/ Arjona s/n, 41002 Sevilla : encore un marché, mais dans un style complètement différent de la calle Feria. Celui est un petit plus « huppé » mais tout aussi sympa. Nous avons goûté les meilleures sangria du monde pour 2€50. Il est composé de plusieurs stands avec des ambiances et cuisines différentes. L’ensemble du bâtiment est vitré donc très lumineux la journée et agréable le soir avec vue sur le Guadalquivir, puisqu’il est situé sur les berges.

A voir :

// Le Real Alcazar et ses jardins : Ce palais est en partie encore habité par le roi et le reine d’Espagne. C’est plutôt cool d’y avoir accès, même si on ne visite pas les parties habitées. Et le jardins et vraiment cool. Nous n’avons pas pu le visiter mais se sera une bonne raison pour revenir.

// Barrio Santa Cruz : quartier typique populaire de Séville. C’est un labyrinthe de rue étroite avec beaucoup de cachet et surtout en plein été se doit être le repère pour trouver de l’ombre !

// Plaza Espana : elle a été crée pour l’exposition universelle qui a eu lieu à Séville en 1929. C’est un décor assez irréaliste presque cinématographique -d’ailleurs plusieurs film y ont été tournés- mais en même temps tellement typique de l’Andalousie. C’est un paradoxe qui nous a plu. Nous avons fait de la barque sur le canal qui entoure la place, c’est très touristique comme activité mais on a adoré. C’est l’occasion de prendre le temps de réellement profiter de ce lieu au caractère mystique.

// les berges du Guadalquivir : vous pouvez vous promenez le long du fleuve. C’est arboré et vraiment agréable de s’y balader. Se sera aussi l’occasion de voir la Tore del oro et la Real Maestranza (les arènes) sur la route. Ce sont des bâtiments emblématiques de la ville.

// Monter à la Giralda : ancien minaret, il a été réhabiliter par culte chrétien qui a rajouté le clocher. C’est le symbole de la ville. S’il fait suffisamment beau, il faut vraiment y aller. Nous n’avons pas eu cette chance. Une prochaine fois ! Dans tous les cas entrez dans la cathédrale de Santa Maria de la Sede, c’est une des plus grande cathédrale d’Europe. Et ça se voit !

// La Metropol Parasol : même si cette architecture moderne est décriée des sévillans et appelée Seta (=champignon), c’est une place agréable pour se reposer puisque très peu visitée. Et la vue depuis son « chapeau » est superbe. ça coûte seulement 3€ pour y monter en ascenseur.

Aloha le bal des chapeaux !

11377182_10205745311484760_7239393905296682586_n

Et voilà la version 2015 du bal des chapeaux de paille est déjà terminée (Version 2014, par ici). Une journée bien remplie. Remplie de rires, de joie, de sourires, de rencontres, de couleurs, de soleil, d’amis, de leis et d’alohas !

Cette année notre thème était « Aloha le bal des chapeaux ! » Je vous en avais parlé ici, rappelez-vous. Lire la suite